Chaton et bébé : un bon ménage !

Il y a de grands avantages à éduquer un chaton et un bébé ensemble, à condition bien entendu de prendre quelques précautions pour éliminer tous les risques.

Les bénéfices de l’adoption d’un chaton quand on a un bébé

Le fait de faire entrer un chaton dans la famille alors que vous avez un enfant en bas âge a une multitude d’avantages.

Sans vouloir faire de raccourcis hâtifs, le fait d’avoir en même temps un bébé et un chaton vous évitera d’avoir à vous poser moult questions du style « comment éduquer un chaton avec des enfants ? ». Car ces deux petits êtres vivants s’élèveront ensemble et s’entendront tout de suite comme les meilleurs amis du monde, ayant toujours connu le monde l’un avec l’autre.

De plus lorsque votre enfant grandira, le chaton lui apprendra le sens des responsabilités. Rien de tel pour l’acquérir que de confier à votre enfant par exemple la tâche de l’alimentation en lui expliquant comment nourrir le chaton (sous votre surveillance, bien entendu).

Le chaton joue également en quelque sorte le rôle de « socialisation » auprès de l’enfant qui se rend compte qu’il s’agit d’un être vivant tiers, qui a sa propre personnalité, ses habitudes, ses goûts, etc. Et qu’il faut le respecter sinon il n’est pas content. Idéal pour apprendre le respect d’autrui !

Enfin, le chaton est parfait pour consoler les bébés : avec son affection et ses jeux, il distrait l’enfant lorsque celui-ci est fatigué, ronchon ou a mal aux dents.

Les précautions à prendre pour que la cohabitation se passe bien

Si votre chatte donne naissance à des chatons ou si vous en adoptez un, voici les bonnes habitudes à prendre pour éviter les problèmes vis-à-vis de votre bébé.

Au niveau de l’hygiène : les chatons qui restent à l’intérieur de la maison sont moins susceptibles d’attraper des maladies ou des parasites que les chatons qui vont explorer le monde. Mais même les chats « d’intérieur » doivent être suivis et vaccinés régulièrement par le vétérinaire.

Au niveau des allergies : si vous ou votre conjoint êtes allergiques aux chats, votre bébé aura un terreau allergique et il est préférable d’éviter d’adopter un chaton dans ces circonstances.

Au niveau de la sécurité : ne laissez pas le chaton entrer dans la chambre et/ou le couffin du bébé en dehors de votre surveillance. Quand votre bébé est réveillé, en revanche, vous pouvez tout à fait laisser votre chaton approcher votre bout de chou, sous votre surveillance bien entendu.

À partir d’un an et demi, votre bébé peut, sans le vouloir, faire mal au chat : apprenez-lui à faire attention à l’animal et à le respecter pour qu’il ne reçoive pas de coup de griffes intempestif.

About the Author

julia