A quoi ressemble la journée de bébé en crèche ?

Le matin, c’est la course pour arriver à temps au travail. Alors, une fois à la crèche, on dépose rapidement bébé auprès du personnel et on rejoint en vitesse sa voiture. Finalement, peu de parents savent réellement ce que fait leur enfant pendant la journée. Pour mieux comprendre ce que bébé vit quand vous êtes au travail, voici la description d’une journée type à la crèche.

Les tout-petits s’adaptent doucement

Pour les tout-petits, la crèche est l’occasion de découvrir pour la première fois la vie en collectivité. Par tout-petit, on entend les bébés de trois mois à un an. A cet âge, les enfants vivent leur première séparation avec les parents et les premiers jours – voire les premières semaines pour certains – font office de phase d’adaptation. Il vous a déjà été si compliqué de trouver une place en crèche à Lyon ou dans votre ville, vous espérez bien que bébé s’y plaira !

Pas d’inquiétude ! Pour rythmer la journée de bébé, les auxiliaires de crèche mettent en place des repères temporels, comme l’accueil, puis la sieste du matin, le repas, la sieste de l’après-midi, le goûter puis le départ. Évidemment, bébé est invité, le reste du temps, à jouer et à suivre des activités ludiques avec ses petits copains. On appelle cette phase le « pouponnage ».

La plupart des crèches, notamment les crèches privées, respectent le rythme de chaque enfant pour un suivi plus personnalisé. Ainsi, bébé s’adapte en douceur. Pour éveiller ses sens, les puéricultrices mettent à sa disposition plusieurs jouets d’éveil, propices à développer l’ouïe et le toucher. Bébé est également initié à la musique et à la motricité, avec des jeux d’escalade.

Les moyens ont tous leurs sens en éveil

Les moyens, en deuxième année de crèche, ont généralement entre un et deux ans. Après s’être adaptés au rythme de la crèche, les tout-petits savent désormais se situer dans le temps et dans l’espace. Il est donc l’heure de faire des découvertes ! A cet âge, bébé apprend ses premiers mots et commence à dialoguer avec ses camarades. Toutefois, le langage n’est pas encore vraiment acquis et la communication est avant tout gestuelle.

Les puéricultrices mettent maintenant un accent plus prononcé sur l’éveil des sens. Les activités et les jeux sont plus évolués : dessins, coloriages, jeux d’imitation, comptines, etc. Pour améliorer leur motricité, certaines crèches optent pour l’éducation Montessori, à l’aide de jeux de perles, de jeux en bois et de pâte à modeler.

Entre un an et deux ans, les petits commencent également à imiter les grands. C’est pourquoi la crèche est souvent équipée de déguisement, d’un coin dînette et de poussettes. Pendant un instant, les bébés se mettent à la place de leurs parents, ce qui accélère leur apprentissage.

Les grands développent leur langage et leur imagination

Les petits de dix-huit mois à trois ans vivent leur dernière année en crèche avant leur entrée en maternelle. Il est temps de responsabiliser un peu plus votre enfant. Les auxiliaires de crèche peuvent par exemple lui demander de participer à la décoration du sapin, à la préparation des fêtes d’anniversaire ou encore requérir son aide pour mettre la table.

Plus familiers au langage, les « grands » commencent à discuter entre eux et à tisser de plus fortes amitiés. Les activités deviennent plus élaborées : les jouets à manier sont plus petits, les perles à enfiler sont plus fines et le dessin devient peinture et collage. Avec une plus grande liberté, les enfants participent aux événements festifs, comme Noël, Halloween ou encore la Fête des mères et des pères.

L’objectif est d’engager un peu plus le petit dans la vie en collectivité, pour le préparer subtilement à ce qui l’attend à l’école maternelle. Les puéricultrices commencent également l’apprentissage de la propreté tout en suivant le rythme de l’enfant pour ne pas le brusquer. Avec le travail des parents à la maison, bébé est presque quasiment propre à son entrée en maternelle !

Voilà ce que vit votre enfant à la crèche. Vous voyez, lui aussi travaille et ne chôme pas ! Alors, ne vous inquiétez pas si, le soir, bébé semble fatigué et est un peu pleurnichard. Une journée en crèche est propice à la découverte et, à force d’enregistrer de nouvelles informations, votre enfant a bien mérité une bonne nuit !

About the Author

lea