Cellulite ou peau d’orange : Quelles solutions pour chasser les vilains capitons

Peau d’orange ou cellulite, quel que soit le nom qu’on lui donne, ce sujet concerne surtout les femmes et n’est pas forcément synonyme de surpoids. Comprendre d’où vient cette peau d’orange inesthétique permet de mieux choisir parmi les solutions possibles pour empêcher son apparition ou, quand elle est déjà là, l’empêcher de s’étendre, voire la réduire ou l’effacer.

La peau d’orange, une cellulite qui porte bien son nom

Couche de graisse logée directement sous la peau, la peau d’orange peut avoir plusieurs origines. Parfois génétique, elle est le plus souvent liée à un déséquilibre hormonal (puberté, grossesse, ménopause). Elle peut aussi provenir ou être aggravée par une consommation trop importante de glucides et un mode de vie sédentaire.
On a récemment découvert que la peau d’orange pouvait aussi avoir une origine psychique. Le stress et l’anxiété influeraient sur l’accumulation d’amas graisseux.
Mais la peau d’orange n’est pas qu’une affaire de graisses. C’est aussi un problème de circulation sanguine, largement aggravé par les bains chauds, les expositions au soleil ou encore les vêtements trop serrés. Les personnes qui souffrent de cellulite ont plus de risques d’accidents ou de maladies cardio-vasculaires.

Comment agir sur les capitons inesthétique de la peau d’orange

La cellulite n’est pas irrémédiable. Même si cet aspect de peau d’orange est inesthétique et difficile à traiter, il existe des solutions pour s’en débarrasser ou au moins, dans les cas les plus graves, arrêter son développement et réduire ses effets.

Il va de soi que l’équilibrage alimentaire est de mise : un régime protéiné peut être efficace, sous réserve de boire beaucoup. Les glucides, et particulièrement ceux à indice glycémique élevé (pommes de terre, riz, pâtes, et autres farineux), doivent être limités.

La perte de poids entraîne ipso facto un déstockage des graisses de réserve, qui induisent les compressions produites par la peau d’orange.

Une activité physique régulière (vélo, course, natation) contribue à éliminer les kilos et la peau d’orange. La marche et les escaliers sont particulièrement efficaces pour gommer la peau d’orange et améliorer la circulation sanguine.

Une fois les kilos éliminés, un traitement local permet de donner un aspect plus lisse à la peau. Les massages ont un effet drainant qui améliore la circulation du sang. Ils peuvent être complétés par une crème anti cellulite qui diminue l’effet peau d’orange. Des séances en institut, peuvent s’avérer nécessaires pour venir à bout des capitons rebelles de la cellulite.

Les bains chauds, les expositions au soleil, les vêtements serrés, les saunas sont malheureusement à bannir pour les personnes qui souffrent de peau d’orange. La cellulite n’est pas qu’une question d’esthétique mais aussi une affaire de santé.

Les personnes très stressées auront soin également d’apprendre à gérer leur stress, d’une part en limitant les situations stressantes, d’autre part en pratiquant des activités de relaxation : sophrologie, yoga, etc…

Des compléments alimentaires à base de vigne rouge, marron d’inde ou ginkgo biloba ont prouvé leur efficacité pour le drainage. Un drainant peut aussi être ajouté à la bouteille d’eau quotidienne (eau plate bien sûr).

Les remèdes de grand-mère se montrent parfois plus efficaces que les derniers produits à la mode sur la peau d’orange. Pour les cas extrêmes, un régime sans sel peut s’avérer nécessaire.

Sans que cela soit vérifié, l’huile de foie de morue constituerait un remède efficace contre la peau d’orange, par son apport important en oméga 3. Toutefois, on la trouve peu en France et il serait nécessaire d’en avaler 1 cuillère à soupe au petit déjeuner. Qui est tentée ?

Il n’existe pas de méthode miracle. Pour lutter contre la cellulite, mieux vaut créer une synergie : bouger beaucoup, manger équilibré en privilégiant les fruits et légumes, les poissons gras, les amandes, monter les escaliers, boire beaucoup. La peau d’orange ne résiste pas à ce traitement quand on y adjoint des massages externes. La silhouette retrouve ses formes et la peau son aspect lisse.

About the Author

L F